La Confiserie Geromoise
15-02
2016

La Confiserie Geromoise

C’est par une journée froide que nous sommes arrivés à Gérardmer en plein cœur des Vosges. Qu’est-ce qui nous attire là-bas ? C’est la confiserie Geromoise. Une fabrique artisanale de bonbons créée par deux frères, revenus au pays pour s’associer dans ce pari, en décembre 2014.
Dès notre entrée dans les lieux, il ne fait aucun doute que nous allons rencontrer des produits de qualité. Les odeurs, ici de cassis, de pêche, là de framboise, de réglisse ou encore de sapin en témoignent.
Après un accueil chaleureux de Manuel, un des fondateurs, nous faisons avec lui le tour de la fabrique en suivant le circuit des visites guidées. Et oui, dans cette confiserie, en plus de pouvoir repartir avec de superbes friandises, vous avez accès à l’ensemble du processus de fabrication. Savez-vous qu’en 40 minutes, vous pouvez suivre, de A à Z, l'élaboration d'un bonbon jusqu’à sa mise en boutique ?
Un mot d’ordre dans cette confiserie: simplicité. Des produits du coin, obtenus auprès d’autres producteurs Vosgiens ; des recettes avec des ingrédients délicieux et sains, choisis pour leurs vertus ; un procédé de fabrication pour dégager le meilleur de chaque produit. Bref un régal ! Et c’est bio !
Mais, étrangement, ce ne sont pas les bonbons qui nous attirent dans cette confiserie. Ou du moins, pas en eux-mêmes. Nous avons fait le trajet pour vous rapporter les brisures.

Mais qu’est-ce donc ?
Les brisures sont les « chutes » de bonbons ; à la fin du procédé de réalisation, les artisans cassent les plaques afin de séparer les bonbons. Les petits morceaux ainsi récupérés sont conservés et réunis pour être consommés.
1 cuillère de brisures dans une tasse d’eau chaude, et c’est un thé sucré d’un goût succulent que vous dégusterez !
Les enfants et les adultes en raffolent !

Revenir en arrière