Le Pouvoir du jeu
27-01
2016

Le Pouvoir du jeu

 

L’homme a toujours joué. Cette affirmation n’est pas sans fondement car elle peut se constater par le nombre important de traces d’objets dans nos musées. Des dés, des plateaux de jeux, des pions, en bois, en os, en tissu…. Les plus anciennes traces du « Senet », jeu égyptien, datent de 2 650 avant JC. Les échecs se situeraient vers 600 après JC et trouvent leur origine dans un jeu appelé « Chaturanga » en Perse. L’ « Alterque », originaire du Moyen-Orient datant vraisemblablement du XIVème siècle avant JC a donné naissance à plusieurs jeux comme nos classiques « Dames » ou encore comme le « Fanorona » joué encore de nos jours dans certains pays d’Afrique.

 

Si le jeu a été, dans nos sociétés modernes, plutôt centré sur le monde de l’enfance, en marginalisant le jeu des adultes, il semble aujourd'hui revenir en force pour ces derniers. Les nombreuses créations de jeux de plateau ces dernières années le confirme bien.

 

Aujourd’hui, plus que jamais, les hommes éprouvent le besoin de jouer. Adolescents, jeunes, adultes et personnes du 3ème âge se retrouvent pour passer du temps ensemble, pour s’affronter ou coopérer selon les propositions du jeu de plateau choisi. Entre amis, en famille, le jeu est présent. Alors quel est donc ce pouvoir que le jeu exerce sur nous ? En premier, le jeu nous permet une pause hors du temps, hors des contraintes, des obligations, du stress de notre vie quotidienne. En deuxième, il nous permet d’être aux commandes, de décider de ce que nous faisons (avancer, lancer un ou deux dés, prendre une carte, passer son tour…) et tout ceci en exerçant notre créativité au sein de notre famille ou avec nos amis.

Le jeu, temps convivial nous permet de nous accomplir dans un temps hors du temps, dans un échange avec d’autres et dans une réelle créativité qui nous donne ou redonne de l’énergie pour repartir ensuite dans notre quotidien…en attendant la prochaine rencontre, la prochaine partie de jeu!

Revenir en arrière